Ces dessins et estampes numériques épluchent la pomme de terre et explorent leur peau. De là, ce sont des « textes », non lisibles, qui sont composés avec les épluchures. Certains imitent l’écriture de gauche à droite, en montrant les épluchures côté peau. D’autres s’écrivent de droite à gauche, avec les épluchures coté chair.