à travers le papier carbone
Il s’agit d’une série d’œuvres installatives réalisées sur ou avec le papier carbone sur l’identité d’une personne déracinée.  
Grâce au procédé qu’il offre, le papier carbone permet d’exprimer une absence car on ne dessine pas sur ce papier, on efface son encre. Tout ce qui est visible, n’y est pas.
Certaines œuvres sont réalisées à partir des récits de personnes ou des photographies représentant des objets qui leur manquent. D’autres sont produites par accumulation des traces du carbone sur un papier à dessin jusqu’à l’épuisement de son encre. Ce sont des cendres des souvenirs.